Le marché de l’immobilier locatif a largement évolué au cours des dernières décennies, partant de la relation classique entre le propriétaire et le locataire à des schémas économiques plus complexes.

Parmi les types d’investissements locatifs disponibles, nous vous présentons les différences entre la SCPI et la Loi Malraux pour adapter votre investissement selon l’objectif final à atteindre.

SCPI vs Loi Malraux : générer un revenu ou défiscaliser

Focus sur les scpi

La SCPI est un placement immobilier locatif indirect qui consiste à confier son épargne à une société de gestion. Celle-ci lève des fonds auprès du public et se charge par la suite d’investir les capitaux dans des biens immobiliers estimés pertinents, rentables (généralement des bureaux et des commerces).

Dans le cas d’une SCPI de rendement, l’objectif est de générer un revenu régulier à partir du moment où les biens sont disponibles sur le marché. Il est possible de revendre ses parts ou de percevoir à terme une plus-value.

Fonctionnement de la Loi Malraux

Un investissement locatif en loi Malraux a pour objectif principal de bénéficier de la généreuse réduction d’impôt sur le revenu.  Cette dernière étant basée sur le montant de travaux effectués sur le bien immobilier (en secteur sauvegardé ou dans une aire de mise en valeur du patrimoine (AVAP)). Au lancement des travaux, on peut obtenir l’avantage fiscal qui peut atteindre 30 % du montant des travaux (avec un seuil maximal de 100.000 euros par an sur trois ans). Il faudra par la suite mettre le bien en location pour une période de 9 ans. Au bout de cette période, vous pourrez revendre le bien, le conserver pour percevoir une rente locative ou y habiter.

Et si la solution venait de la combinaison des deux : scpi et loi malraux ?

SCPI Malraux : réunir les avantages de la loi Malraux et de la SCPI

Il existe des SCPI particulières qui se consacrent à la défiscalisation; on parle des SCPI fiscales.

Contrairement aux scpi de rendement qui détiennent des immeubles de bureaux ou commerciaux, les fonds levés par les SCPI fiscales de type Malraux sont consacrés à l’achat de logements concernés par les mesures d’incitation fiscale.

Le souscripteur est bénéficiaire à la hauteur du montant de sa souscription. Il détient alors une quote part. Dans le cas d’un investissement en SCPI Malraux, une souscription de 10.000 euros donnera lieu à une réduction d’IRPP de 3.000 euros si la totalité de la somme est consacrée à la réfection d’un bien immobilier situé en secteur sauvegardé.

En plaçant votre argent dans une SCPI Malraux, vous n’aurez pas à gérer directement les travaux. Vous vous libérerez ainsi des contraintes de gestion qui peuvent être nombreuses puisque la gestion est assuré par un expert.

Vous bénéficiez de tous les avantages de la Loi Malraux en direct (bel ancien rénové de caractère en France) sans les contraintes, tout en mutualisant votre risque locatif sur plusieurs immeubles et donc plusieurs locataires.